Un rayon de soleil dans votre verre : le thé à la menthe

Publié le par Clair de Dune

Après le couscous, le thé à la menthe est l'autre symbole de la culture culinaire maghrébine.  Véritable institution, consommé à tout moment de la journée, il est aussi la boisson de l'hospitalité.


Le thé à la menthe est préparé avec du thé vert, dont on pense qu'il a été introduit par les Anglais au cours du  XIXe siècle, et de la menthe fraîche ou séchée.

Sa préparation et son goût varient là encore en fonction des régions et des pays du Maghreb. On peut y ajouter des cacaouhètes grillées (comme en Algérie) ou des pignons de pin (comme en Tunisie) . Mais quelle que soit la méthode utilisée, il est toujours servi très chaud et très sucré .

Nous vous livrons la recette du thé à la menthe telle que nous l'avons rapporté de Djerba :

Le thé à la menthe ( © Gérard Hauet )

Thé à la menthe tunisien
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ingrédients :
Pour 4 à 6 tasses
- 80 cl d'eau
- 3 Càc de feuilles de thé vert séchées en vrac (Gunpowder)
- 1 poignée de feuilles de menthe verte fraîche ou séchée
- 7 à 8 morceaux de sucre

Dans une théière (ou dans une casserole) portez l'eau à ebullition. Réduisez le feu quand l'eau bout.

Facultatif : Ajoutez le thé vert, laissez infuser 1 minute puis jetez la première "eau" (ceci pour enlever un peu d'amertume) en conservant les feuilles de thé. Remplissez à nouveau la théière, portez à frémissement.

Ajoutez la menthe en veillant à ce qu'elle soit bien immergée.
Laissez cuire à feu doux pendant 5 minutes environ (si vous préparez dans une théière, veillez à garder le couvercle entrouvert pour éviter que le thé déborde) puis ajoutez le sucre.

Avant de servir le thé à vos hôtes, emplissez un verre que vous reversez dans la théière, et ce à deux ou trois reprises, pour bien mélanger l'infusion.
Contrairement au mode de préparation du thé en Occident, n'enlevez pas les feuilles de thé et de menthe de la théière pour servir votre thé à la menthe : vous pourrez ainsi servir le thé dans la plus pure tradition, comme expliqué plus bas ( * ). 

Servez bien chaud en ajoutant dans les tasses, selon votre goût, des pignons de pin ou des amandes effilées grillés, accompagné de patisseries orientales.

La façon de servir le thé à la menthe obéit à un rituel bien défini : le thé est versé de haut dans les verres, créant une fine corolle de mousse ( le "turban") signant la réussite de la préparation. Cette méthode présente l'avantage d'oxygéner le thé, développant ainsi ses arômes.

* Les feuilles infusées de thé vert et de menthe sont gardées dans la théière pendant la dégustation, continuant ainsi à développer leurs saveurs: la menthe va petit à petit adoucir l'amertume du thé vert, et le liquide passer d'une couleur or à une couleur ambrée.
La tradition veut que le thé soit servi trois fois, à trois stades d'infusion, illustrés par ce proverbe :

Le premier verre est aussi amer que la vie,
Le deuxieme aussi doux que l'amour,
Le troisieme aussi apaisant que la mort.


En plus d'être délicieux et rafraichissant, le thé à la menthe a bien des vertus : il réunit en effet les propriétés digestives et tonifiantes de la menthe et celles du thé vert riche en antioxydants. A consommer sans hésitation!



Voir aussi : - Le couscous... autrement (1ère partie / 2ème partie )
                     - Gros plan sur le Tajine ( 1ère partie / 2ème partie )

Publié dans Arts de la Table

Commenter cet article

Mlle Laulla 20/09/2016 13:20

ouais enfin, sans sucre c'est mieux, si l'on s’intéresse aux bienfaits du thé ! si non, l'on peut aussi parler des bienfaits du sucre : diabète, prise de poids, addiction, cellulite... bon appetit ! X)
Mais il faut pas le prendre mal ;) pour ma part, je le consomme sans sucre, et je trouve que ainsi, en plus d etre plus sain, l'on sans davantage tout les aromes du thé, toutes ses facettes. je trouve que le sucre a tendance a anesthésier le palet. Et c'est bien dommage ! en tout cas merci pour l’article ;)