Mettez votre intérieur au parfum !

Publié le par Clair de Dune

Une maison où l'on se sent bien, c'est aussi une maison qui sent bon.
L'importance des odeurs n'est plus à prouver, tant sur le plan du bien-être que sur la "personnalité" de votre intérieur.

Comme l'éclairage, les parfums d'intérieur font partie intégrante de votre décoration.  Il suffit en effet de diffuser une senteur dans l'atmosphère pour que toute une ambiance se crée.
Il existe aujourd'hui de nombreuses façons de parfumer sa maison : sprays, bougies parfumées, encens, diffuseurs ... Les parfums proposés sont encore plus nombreux : de synthèse la plupart du temps, leurs composition et leur méthode de diffusion sont souvent plus nocives que désodorisantes ( selon plusieurs études réalisées par UFC-Que Choisir en 2004 et 2008).

Doit-on pour autant renoncer à parfumer sa maison?
La solution consiste  à utiliser des produits et des méthodes naturelles pour parfumer sa maison sans risque pour sa santé : les huiles essentielles diffusées créent un espace de senteurs agréables et chassent les mauvaises odeurs. En éliminant 90% du niveau bactérien, elles assainissent l’air que vous respirez et constituent une excellente protection contre la pollution.
Enfin, parce que lorsque l’on respire des huiles essentielles, elles passent dans l’organisme par l’échange pulmonaire en toute sécurité et apportent les bienfaits liés à leurs vertus ( Attention : comme tout produit contenant des principes actifs sur l'organisme, il convient de prendre certaines précautions. Voir les informations en bas de page).

L'huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d'eau : la vapeur d'eau traverse les plantes, puis est recondensée. On obtient alors une huile essentielle et l'eau florale (ou hydrolat). Cette méthode est utilisée pour la plupart des huiles essentielles.
C'est par contre une méthode de pression à froid (ou expression) qui est appliquée aux écorces d'agrumes, dont on obtient ainsi l'essence.
Attention, il ne faut pas confondre huile essentielle et essence! Hormis pour les agrumes, le terme "essence" n'est pas synonyme d'huile essentielle.

Quelles huiles choisir?

De nombreuses huiles essentielles sont utilisables en diffusion dans une pièce ou dans l’appartement dans le but d’assainir ou de désinfecter l’atmosphère ( Eucalyptus, Pin, Arbre à thé...), d’éloigner des insectes ( Citronnelle, Géranium), pour créer une ambiance relaxante ou stimulante ( Lavande, Menthe), ou tout simplement pour parfumer et désodoriser ( Citron, Mandarine, Ylang Ylang).
Vous trouverez également des mélanges d'huiles, appelés complexes ou synergies : ils associent différentes huiles aux propriétés complémentaires ( respiratoires, tonifiantes, relaxantes...)

Quelle méthode de diffusion?

Plusieurs techniques existent, présentant chacune leurs avantages et leurs inconvénients : facilité d'emploi, efficacité, design et prix vous orienteront dans votre choix.

 - L'évaporation : la méthode la plus simple et la moins coûteuse utilise le caractère volatile des huiles essentielles mais ne permet de dégager qu'une petite partie des arômes dans un temps et un espace restreints. Quelques gouttes dans une coupelle ou dans un pot-pourri par exemple parfumeront discrètement une petite pièce ou l'entrée de votre maison. Vous trouverez également des flacons munis d'un bouchon ou d'une tige en bois qui captent l'huile par capillarité.
 - La diffusion à froid : le principe consiste à pulvériser l'huile essentielle en micro-particules avec un diffuseur électrique composé d'une pompe à air et d'un globe en verre muni d'une petite ouverture par laquelle s'échappe le brouillard de particules. N'étant pas chauffées, les huiles essentielles gardent toutes leurs propriétés. En revanche ce type d'appareil est fragile, plus ou moins bruyant et relativement cher (de 40€ à 150€ pour les plus sophistiqués). 
 - La diffusion par la chaleur :  l'huile essentielle chauffée se diffuse de façon plus intense que par simple évaporation, mais si elle est trop forte la chaleur dégrade les principes actifs et diminue ses propriétés thérapeutiques. Les diffuseurs les plus connus sont les brûle-parfums à bougie : une bougie chauffe une coupelle remplie d'eau dans laquelle on dépose quelques gouttes d'huile essentielle ; l'huile flottant sur l'eau, elle ne "cuit" pas mais s'évapore au fur et à mesure que l'eau chauffe.
Autre source de chaleur, l'ampoule remplace la bougie et transforme un photophore en lampe-diffuseur : déposez simplement quelques gouttes d'huile essentielle sur la terre brute dans la partie supérieure  (attendez quelques secondes que la terre ait absorbé l'huile avant de remettre en place pour éviter que des gouttes d'huile ne tombent sur l'ampoule, ce qui pourrait la faire éclater) avant d'allumer votre lampe.


La diffusion atmosphérique est la manière la plus simple d’utiliser les huiles essentielles pures. Leur parfum favorise une ambiance agréable et certaines sont bienfaisantes pour la santé.
Lampes et brûle-parfums, en plus d'être décoratifs, se mettent en lumière pour vous offrir une atmosphère chaleureuse et parfumée. Choisissez vos senteurs préférées, fermez les yeux, respirez ... Vous ne pourrez plus vous en passer !

- Attention, certaines huiles essentielles riches en phénols ou en cétones (Girofle, Thym., Sauge ..)  ne doivent pas être utilisées en diffusion.
- Il est déconseillé de diffuser les huiles essentielles de manière continue pendant plus de 20 minutes afin de ne pas saturer l’air et éviter ainsi des irritations.
- Il est fortement déconseillé de diffuser des huiles essentielles en présence de femmes enceintes, bébés, personnes allergiques, asthmatiques ...


Bien choisir une huile essentielle passe aussi par une lecture attentive de l'étiquette. En cas de doute, faites-vous conseiller.
Certaines mentions importantes doivent être mentionnées sur l’étiquette des flacons d’huiles essentielles :
 - Huile végétale 100% naturelle
 - Le nom commun et le nom latin
 - La variante (organe sécréteur) comme les feuilles, les écorces, etc.
 - La contenance en grammes ou milllilitres
 - Le pays de production de l’huile
 - Les informations sur la culture de production : préférez les huiles issues de l’agriculture biologique contrôlée pour éviter les réactions allergiques
 - Le procédé d’extraction et le nom des solvants utilisés le cas échéant
 - La liste des additifs et leur pourcentage dans la composition
 - Le support huileux éventuellement utilisé leur pourcentage dans la composition
 - Un numéro d’identification

(Source : http://www.huile-essentielle.org/ )

Publié dans Décoration

Commenter cet article

cd 09/12/2014 16:10

Bonjour, ou pourrais trouver un brule parfum comme sur la photos ???